Le mot du président

Notre destin nous appartient

À la croisée des vents et des marées, la Bretagne voit passer devant ses côtes 20% du trafic maritime mondial. Terre de capitaines d'entreprises, elle possède un savoir-faire agricole reconnu et une jeunesse ouverte sur le monde, dotée de formations d'exception.

Pourtant contrairement à d'autres nations de même taille, elle ne connait pas le développement  économique et social qu'elle mérite.

En fait notre pays a un problème majeur, c'est la France.

Alors pour nous Bretons, ce sera le naufrage ou l’indépendance.

Olivier Berthelot

A l ‘heure où la société française se retrouve victime à la fois de son manque de cohésion et de son immobilisme, à l’heure où l’Europe est fortement déstabilisée du fait du Brexit, la société bretonne doit trouver le moyen d’exprimer ses attentes et ses espoirs dans un monde en profonde mutation. 

Des énergies diverses et novatrices traversent la société civile bretonne depuis longtemps sans qu’il soit possible de concrétiser ces aspirations dans le système politique et médiatique actuel. Les Bonnets Rouges entre autres sont toujours prêts à se mobiliser sur les sujets essentiels et la demande de changements démocratiques profonds est présente en Bretagne dans de nombreux secteurs.

La plateforme DEMOCRATIE.BZH entend répondre à cette attente en s'appuyant sur l'ensemble de la société civile pour rendre la parole aux Bretons. Pour ce faire, la plateforme DEMOCRATIE.BZH entend regrouper des associations, des énergies individuelles, des mouvements politiques qui partagent une certaine vision de la démocratie et les constats suivants:

• Le constat d’une démocratie française malade.

• Le constat d’une démocratie représentative  en panne.

• Le constat que la Bretagne, par la richesse de son tissu associatif et entrepreneurial, par sa diversité culturelle et linguistique, son civisme, constitue un niveau pertinent d’expérimentation démocratique.

Aujourd’hui c’est un premier cercle d’associations et de mouvements qui s’organise, mais des contacts sont en cours et la plateforme va s’agrandir afin que cette dynamique traverse toute la Bretagne et permette à toutes les Bretonnes et Bretons de s’exprimer librement sur les sujets dans les domaines qu’ils décideront d’investir.

Les premiers signataires sont, par ordre alphabétique : Gaël Squiban et Yannick Baron pour Breizh Impact, Olivier Berthelot pour le Parti Breton, Jean-François Le Bihan, Per Loquet, Caroline Ollivro pour Breizh Europa, Jean-Jacques Page pour En Avant Bretagne, Jakez de Poulpiquet pour Tudjentil 

Pour plus d'infos contacter Gaël Fleurent Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

A vos agendas

-La section du Kreiz Breizh se réunit tous les derniers mardis de chaque mois (sauf en décembre et en juillet) au café Noz vad à Carhaix à 18h. Contact Yves Rémond (coordonnées dans la rubrique « pour contacter les fédérations »).

 

 

Lettre d'information du Parti Breton

s'inscrire
se désinscrire

Retrouver le Parti Breton sur

 

La Boutique du Parti Breton

contact : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Sur TV Rennes, le nouveau Président du Parti Breton donne son avis sur Notre Dame des Landes

Lors de la campagne des élections régionales 2016, Olivier Berthelot élu Parti Breton à Bruz près de Rennes a eu l'occasion de donner son avis sur le projet d'aéroport de Notre Dame des Landes

Demande de prélèvement

Les institutions régionales en Europe

Le saviez-vous?

BretagneUne Bretagne indépendante aurait un PIB de 115 milliards d'euros  soit un PIB par habitant d'environ 25500 euros (26ème mondial) équivalent à celui de l'Italie (25ème) et supérieure à celui de l'Espagne(28ème) ou du Portugal (35ème). Pour les sceptiques on notera que la France se classe 20ème, mais combien de Bretons en profitent-ils ? La Bretagne avec 4.5 millions d'habitants est plus peuplée que 7 Etats de l'Union Européenne et que des dizaines de pays indépendants dans le monde.

Go to top