Le mot du président

Notre destin nous appartient

À la croisée des vents et des marées, la Bretagne voit passer devant ses côtes 20% du trafic maritime mondial. Terre de capitaines d'entreprises, elle possède un savoir-faire agricole reconnu et une jeunesse ouverte sur le monde, dotée de formations d'exception.

Pourtant contrairement à d'autres nations de même taille, elle ne connait pas le développement  économique et social qu'elle mérite.

En fait notre pays a un problème majeur, c'est la France.

Alors pour nous Bretons, ce sera le naufrage ou l’indépendance.

Olivier Berthelot

Cette taxe rappelle un peu la façon de faire qu'a eu Jospin quand il s'est présenté à la présidentielle. Il avait alors clamé que lui au moins baissait les prélèvements en se vantant d'avoir supprimé la vignette auto, sans préciser toutefois que le produit de la vignette auto allait dans les départements, et que donc ce n'était en aucun cas l'Etat qui faisait des efforts, mais l'Etat qui obligeait les autres à faire des efforts.

Là, le but est simple : récupérer de l'argent au profit des super régions dont on peut s'interroger sur la légitimité (après tout, le peuple n'a pas été consulté…), ce qui va permettre à l'Etat de moins subventionner les dites régions tout en se défendant l'an prochain d'avoir augmenté les impôts. Avec la parfaite mauvaise foi dont il fait preuve depuis des décennies, l'Etat aura beau jeu alors de dire : "ce n'est pas nous qui collectons cet impôt, mais la région, c'est elle qui augmente les impôts…"

Dans les Echos François Hollande promet des baisses d’impôts pour les classes moyennes. Cette nouvelle taxe remet tout à plat car elle est assise sur la taxe foncière des ménages et des entreprises. Du côté des PME en Bretagne l’étranglement continu après la TLPE (Taxe Locale sur la Publicité Extérieure) qui elle est à la discrétion des collectivités.

Ce gouvernement comme les précédents n’a fait aucune réforme de structure, aucune réforme territoriale ce qui nous mène au désastre à brève échéance alors que la dette publique engloutie 57% de notre production de richesse.

Le  Parti Breton est opposé à cette Taxe Spéciale d’Equipement Régionale et veut au contraire mettre en place une autonomie fiscale garante d’une bonne gestion de la collectivité, permettant d’assurer le développement des entreprises, de stabiliser les impôts des ménages. Avec un budget comparable à celui de L’Ecosse 45 milliards d’euros, une Bretagne indépendante ou très largement autonome n’aurait pas besoin d’avoir recours à cette taxe. La Bretagne n’a nullement besoin d’une nouvelle taxe mais que l’on lui redonne la part qui lui revient. La Bretagne a besoin au contraire d’une liberté d’action sur le plan fiscal et réglementaire pour libérer les énergies et créer des emplois grâce à nos PME et TPE. Nous rappelons encore une fois que la France vole chaque année à la Bretagne 30 milliards d’euros. La Bretagne est aujourd'hui un nain politique, à nous de construire la Bretagne émancipée, solidaire et entreprenante de demain.

Gaël Fleurent

Dominig Yvon

Nicolas Graignic

Entrepreneurs et membres du Conseil National du Parti Breton

A vos agendas

-La section du Kreiz Breizh se réunit tous les derniers mardis de chaque mois (sauf en décembre et en juillet) au café Noz vad à Carhaix à 18h. Contact Yves Rémond (coordonnées dans la rubrique « pour contacter les fédérations »).

Fédération du pays de Rennes Parti Breton

INVITATION à la réunion Interfédérale de la fédération du Pays de Vitré et du Pays de Rennes.

Le Samedi 04 Mars 2017 à 16h dans la ville d’Argentré du Plessis Lieu du Rendez-vous Local Stourm - Hent ar Furnez: 36, rue Alain d'Argentré 35370 ARGENTRE DU PLESSIS.

 

Lettre d'information du Parti Breton

s'inscrire
se désinscrire

Retrouver le Parti Breton sur

 

La Boutique du Parti Breton

contact : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Sur TV Rennes, le nouveau Président du Parti Breton donne son avis sur Notre Dame des Landes

Lors de la campagne des élections régionales 2016, Olivier Berthelot élu Parti Breton à Bruz près de Rennes a eu l'occasion de donner son avis sur le projet d'aéroport de Notre Dame des Landes

Demande de prélèvement

Les institutions régionales en Europe

Le saviez-vous?

BretagneUne Bretagne indépendante aurait un PIB de 115 milliards d'euros  soit un PIB par habitant d'environ 25500 euros (26ème mondial) équivalent à celui de l'Italie (25ème) et supérieure à celui de l'Espagne(28ème) ou du Portugal (35ème). Pour les sceptiques on notera que la France se classe 20ème, mais combien de Bretons en profitent-ils ? La Bretagne avec 4.5 millions d'habitants est plus peuplée que 7 Etats de l'Union Européenne et que des dizaines de pays indépendants dans le monde.

Go to top