Le mot du président

Notre destin nous appartient

À la croisée des vents et des marées, la Bretagne voit passer devant ses côtes 20% du trafic maritime mondial. Terre de capitaines d'entreprises, elle possède un savoir-faire agricole reconnu et une jeunesse ouverte sur le monde, dotée de formations d'exception.

Pourtant contrairement à d'autres nations de même taille, elle ne connait pas le développement  économique et social qu'elle mérite.

En fait notre pays a un problème majeur, c'est la France.

Alors pour nous Bretons, ce sera le naufrage ou l’indépendance.

Olivier Berthelot

Le Parti Breton appelle à la vigilance concernant le projet de recherches et d'exploitations minières porté par Variscan France sur le territoire breton.

En effet, cinq permis de recherches distincts pour les communes de Silfiac (56), Loc-Envel(22), Merléac(22), Beaulieu (44), Dompierre du Chemin (35) ont d'ores et déjà été accordés par le ministère de l'économie et un sixième est en consultation, dans le cadre de ce qu'Arnaud Montebourg avait appelé en 2013 "le renouveau minier français".

L'ouverture et l'exploitation de nouvelles mines en Bretagne ne bénéficiera cependant pas aux bretons eux-mêmes, une fois de plus exclus de tout pouvoir de décision par un état français peu soucieux de notre développement économique ou de notre santé. Au contraire, une telle activité risquerait de porter atteinte une fois de plus au monde agricole ainsi qu'à celui du tourisme, deux piliers de l'économie bretonne.

Au regard des précédents miniers en Bretagne, la question de l'impact d'une telle exploitation sur notre environnement se pose également. Nos sources d'eau potable, vulnérables à la pollution, pourraient en être affectées, ainsi que les terres voisines aux mines, exposées à la contamination.

En conclusion, l'état français vend les terres bretonnes au plus offrant, ici la filiale d'une entreprise australienne, en espérant en tirer bénéfice, sans que cela ne soit profitable à la Bretagne et aux Bretons. 

Doit-on continuer de subir cette politique ?

Seul un état breton souverain nous permettra d'obtenir le pouvoir de décision ainsi que l'écoute démocratique dont nous avons besoin.

Pour le Parti Breton

Le secrétaire adjoint de la fédération de Pontivy

Maël Graignic

A vos agendas

-La section du Kreiz Breizh se réunit tous les derniers mardis de chaque mois (sauf en décembre et en juillet) au café Noz vad à Carhaix à 18h. Contact Yves Rémond (coordonnées dans la rubrique « pour contacter les fédérations »).

Fédération du pays de Rennes Parti Breton

INVITATION à la réunion Interfédérale de la fédération du Pays de Vitré et du Pays de Rennes.

Le Samedi 04 Mars 2017 à 16h dans la ville d’Argentré du Plessis Lieu du Rendez-vous Local Stourm - Hent ar Furnez: 36, rue Alain d'Argentré 35370 ARGENTRE DU PLESSIS.

 

Lettre d'information du Parti Breton

s'inscrire
se désinscrire

Retrouver le Parti Breton sur

 

La Boutique du Parti Breton

contact : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Sur TV Rennes, le nouveau Président du Parti Breton donne son avis sur Notre Dame des Landes

Lors de la campagne des élections régionales 2016, Olivier Berthelot élu Parti Breton à Bruz près de Rennes a eu l'occasion de donner son avis sur le projet d'aéroport de Notre Dame des Landes

Demande de prélèvement

Les institutions régionales en Europe

Le saviez-vous?

BretagneUne Bretagne indépendante aurait un PIB de 115 milliards d'euros  soit un PIB par habitant d'environ 25500 euros (26ème mondial) équivalent à celui de l'Italie (25ème) et supérieure à celui de l'Espagne(28ème) ou du Portugal (35ème). Pour les sceptiques on notera que la France se classe 20ème, mais combien de Bretons en profitent-ils ? La Bretagne avec 4.5 millions d'habitants est plus peuplée que 7 Etats de l'Union Européenne et que des dizaines de pays indépendants dans le monde.

Go to top