Le mot du président

Faire Bretagne

Le combat politique que nous menons est un combat positif, c'est un engagement pour la Bretagne.

C'est un combat multidimensionnel :

C'est un engagement pour la Démocratie, pour que les Bretonnes et les Bretons soient représentés notamment au niveau Européen.

C'est un combat pour la pleine reconnaissance des Droits Universels dus à toute communauté humaine tels que l'intégrité territoriale, la/les langues, la connaissance de son histoire, sa prise en compte en tant que Nation, le droit à un Etat breton.

C'est un engagement pour le progrès et le développement économique, social et écologique.

Ce combat politique, nous le menons avec constance, ambition et engagement.

Nous l'avons vu et nous le savons, rien ne sera redonné à la Bretagne, tout devra être conquis !

Gaël Fleurent

Parti Breton. Jean-Philippe Allenbach responsable de campagne de Paul Mumbach, « candidat des maires en colère » à la prochaine Présidentielle, maire de Dannemarie en Alsace, président des maires ruraux du Haut-Rhin ainsi que du mouvement Les Fédérés, et Olivier Berthelot, président du Parti Breton, ainsi que Bertrand Deléon, Secrétaire aux élections se sont réunis à Rennes le 21 juillet.

Ils ont constaté une très large convergence de vue en ce qui concerne leurs projets respectifs, en particulier pour la Bretagne.

 

Concernant les élections présidentielles et législatives de 2017, les Fédérés ont fait savoir leur refus de principe de coopérer avec quiconque aura soutenu François Hollande à la dernière présidentielle. Non pas que ce dernier soit socialiste mais du fait qu’il est le responsable des fusions de régions et donc de l’anéantissement de bon nombre d’entre elles. Responsable également de la loi NOTRe aux effets désastreux pour les communes.  Responsable enfin de la baisse des dotations aux communes, de leur appauvrissement et donc de l’augmentation des impôts locaux.

En, un mot, pour Les Fédérés, on ne saurait se dire le défenseur des régions quand on en a été le fossoyeur.

Les Fédérés et le Parti Breton sont convenus de se revoir très rapidement pour discuter plus en détails de la possibilité d’un accord de soutien mutuel à l’occasion des prochaines élections présidentielles et législatives.

Paul Mumbach
Président des Fédérés
Président des maires ruraux du Haut-Rhin
Maire de Dannemarie (Alsace)

Olivier Berthelot
Président du Parti Breton

A vos agendas

-La section du Kreiz Breizh se réunit tous les derniers mardis de chaque mois (sauf en décembre et en juillet) au café Noz vad à Carhaix à 18h. Contact Yves Rémond (coordonnées dans la rubrique « pour contacter les fédérations »).

 

 

Lettre d'information du Parti Breton

s'inscrire
se désinscrire

Retrouver le Parti Breton sur

 

La Boutique du Parti Breton

contact : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Demande de prélèvement

Les institutions régionales en Europe

Le saviez-vous?

BretagneUne Bretagne indépendante aurait un PIB de 115 milliards d'euros  soit un PIB par habitant d'environ 25500 euros (26ème mondial) équivalent à celui de l'Italie (25ème) et supérieure à celui de l'Espagne(28ème) ou du Portugal (35ème). Pour les sceptiques on notera que la France se classe 20ème, mais combien de Bretons en profitent-ils ? La Bretagne avec 4.5 millions d'habitants est plus peuplée que 7 Etats de l'Union Européenne et que des dizaines de pays indépendants dans le monde.

Go to top