Trump, le Brexit, Podemos, mouvement 5 étoiles, mouvement 100% éco-citoyen le monde change, le paysage politique doit aussi changer. Le temps est venu de proposer une alternative crédible aux partis traditionnels usés et aux extrêmes.

Il s’agit donc pour nous de bâtir une démocratie exemplaire et redonner la parole aux populations et notamment à la Bretagne qui est aujourd’hui totalement absente des débats.

La Bretagne a un potentiel humain et géographique énorme, c’est une vraie chance pour notre jeunesse. Nous devons être les artisans de notre propre destin.

Pour y arriver les Bretonnes et les Bretons doivent savoir s’unir de manière pragmatique sur des valeurs bretonnes partagées, c’est là le sens de 100% Bretagne une nouvelle force politique qui dépasse les clivages.

Dans ce cadre, nous présenterons 30 candidats pour les élections législatives 2017 sur les 5 départements bretons.

pour en savoir plus :

http://www.mouvement-centpourcent.fr/

Dans le sillage de la dynamique qu’il crée, le Parti Breton dialogue aujourd’hui avec différentes forces en Bretagne pour initier un rassemblement. En Bretagne ce rassemblement prend la forme de la plateforme 100% Bretagne avec le Parti Fédéraliste Européen, l’Alliance Fédéraliste Bretonne et En Avant Bretagne. Le Parti Breton et les autres formations politiques présenteront…

Le Parti Breton

Une dynamique est lancée grâce à l’accord signé avec le mouvement AEI/ 100% Eco-Citoyen, avec lequel le Parti Breton partage un certain nombre de valeurs et notamment le dépassement des clivages gauche-droite traditionnels. Pour mémoire, l’AEI était déjà partenaire du Parti Breton lors de la liste Nous Te Ferons Bretagne de 2010.

Cette dynamique permet au Parti Breton d’intégrer dans ces accords au moins 27 candidats (sur 37 possibles) sur les 5 départements et de présenter ses idées auprès de 2,5 millions d’électeurs et plus largement auprès des bretons.

Le Parti Breton à l’occasion de la venue en Bretagne de nombreux candidats rappelle son positionnement:

– depuis sa création en 2000 le Parti Breton appelle à un rassemblement de tous les Bretons de la Social-Démocratie à la Démocratie Sociale Libérale.

Le Parti Breton attend de tous les candidats à l’élection présidentielle, qu’ils déclinent à tous les niveaux et notamment celui du peuple breton la devise de l’Europe “Unis dans la diversité” et ainsi permettent grâce à une autonomie maximale des territoires, de redonner sens à une nouvelle démocratie de proximité.

‌Le Parti Breton dans le cadre du mouvement 100% la force éco-citoyenne affirme sa volonté de dépasser le clivage archaïque droite-gauche et annonce ses premiers candidats, élus de terrain pour le 35 (Sébastien Girard ancien conseiller municipal de Saint Jacques de la Lande, Gilles Marzin conseiller municipal d’Argentré du Plessis, Olivier Berthelot conseiller municipal de…

Pour la première fois le Parti Breton sera présent pour les législatives 2017 dans la majorité des circonscriptions des 5 départements bretons et que fidèle à son engagement pour une Bretagne émancipée écologique et solidaire, il a choisi de rejoindre pour ces élections le mouvement 100% éco-citoyen  qui regroupe une trentaine de formations politiques et…

L’interview/ An atersadenn

 

Le Parti Breton sera-t-il présent aux législatives de 2017 ?

Olivier Berthelot : Alors qu’en Démocratie les législatives devraient être une véritable respiration, le PB considère que les législatives françaises sont dans les faits non opérantes. Elles interviennent après les présidentielles et visent à donner une majorité de Caudillo au Président, en l’absence de proportionnelle, puisqu’il s’agit d’un scrutin majoritaire. Cependant le PB considère que ces élections sont un moyen de diffuser ses idées et de s’ancrer dans le paysage politique Breton. Le PB s’efforcera donc d’être présent aux prochaines législatives.

Parti Breton.

Parti Breton. Jean-Philippe Allenbach responsable de campagne de Paul Mumbach, « candidat des maires en colère » à la prochaine Présidentielle, maire de Dannemarie en Alsace, président des maires ruraux du Haut-Rhin ainsi que du mouvement Les Fédérés, et Olivier Berthelot, président du Parti Breton, ainsi que Bertrand Deléon, Secrétaire aux élections se sont réunis à Rennes le 21 juillet.

Ils ont constaté une très large convergence de vue en ce qui concerne leurs projets respectifs, en particulier pour la Bretagne.

En juin prochain, suite aux présidentielles, des élections législatives auront lieu dans les 37 circonscriptions de Bretagne. Face aux candidats des partis hexagonaux qui depuis des décennies trahissent leurs promesses, la Bretagne aura besoin d’un mouvement breton uni.

Un premier scénario idéal serait une entente des différentes formations bretonnes (UDB, Mouvement Bretagne Progrès, Parti Breton, Breizh Europa…) sur un programme de revendications concrètes autour d’un programme commun d’émancipation.

Voici un extrait de la profession de foi de la liste Femu A Corsica, sur laquelle les plus “brittophones” des représentants des listes de Jean-Yves Le Drian (PS), Marc Le Fur (« Les Républicains ») et Troadec (liste composée d’actuels ou d’ex-PS, EELV, PC et UDB) se basent pour parler de consensus-modèle nécessaire aux élections…

Page 2 of 9 1 2 3 4 9

Le Parti Breton, pour une Bretagne émancipée, écologique, solidaire et entreprenante.

Nous suivre sur :