Le mot du président

Notre destin nous appartient

À la croisée des vents et des marées, la Bretagne voit passer devant ses côtes 20% du trafic maritime mondial. Terre de capitaines d'entreprises, elle possède un savoir-faire agricole reconnu et une jeunesse ouverte sur le monde, dotée de formations d'exception.

Pourtant contrairement à d'autres nations de même taille, elle ne connait pas le développement  économique et social qu'elle mérite.

En fait notre pays a un problème majeur, c'est la France.

Alors pour nous Bretons, ce sera le naufrage ou l’indépendance.

Olivier Berthelot

Le jeudi 23 les citoyens britanniques seront amenés à décider du maintien ou non du Royaume-Uni au sein de la communauté européenne. Plus que leur décision, le Parti Breton se pose la question de la raison d'être de cette Europe à savoir la construction d'une communauté de destin de nations unies dans le respect de leur diversité. 

Alors que faire de ce Royaume-Uni qui, depuis Margaret Thatcher, n'a eu de cesse de prendre la tête d'une coalition des égoïsmes nationaux. Leur devise pourrait se résumer par "Tout pour moi et partager le moins possible".
Brexit : quelles conséquences si les Britanniques sortaient de l'Union européenne ?

L'avis du Sinn Fein

Outre ce manque de solidarité patent, l'échec actuel de la construction européenne s'explique aussi par le refus de la mise en place des structures fédérales communes. Ce sont les soi-disant Etats-Nations comme la France ou le Royaume-Uni qui refusent l'union de tous les peuples d'Europe dont la Bretagne dans le respect de leur diversité.

Alors bon vent hors d'Europe amis britanniques, par votre départ vous laisserez la porte grande ouverte aux autres égoïstes et permettrez à nos frères écossais en vous quittant de prendre toute leur place dans cette Europe solidaire et vraiment démocratique qu'il s'agit maintenant de construire pour nos enfants. 

Alors si d'aventure vous nous quittez, vous scellerez ainsi la fin du Marché Commun et la naissance d'une véritable Europe des peuples.

Pour le Parti breton

Le Porte Parole

Romain Bily

A vos agendas

-La section du Kreiz Breizh se réunit tous les derniers mardis de chaque mois (sauf en décembre et en juillet) au café Noz vad à Carhaix à 18h. Contact Yves Rémond (coordonnées dans la rubrique « pour contacter les fédérations »).

 

 

Lettre d'information du Parti Breton

s'inscrire
se désinscrire

Retrouver le Parti Breton sur

 

La Boutique du Parti Breton

contact : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Sur TV Rennes, le nouveau Président du Parti Breton donne son avis sur Notre Dame des Landes

Lors de la campagne des élections régionales 2016, Olivier Berthelot élu Parti Breton à Bruz près de Rennes a eu l'occasion de donner son avis sur le projet d'aéroport de Notre Dame des Landes

Demande de prélèvement

Les institutions régionales en Europe

Le saviez-vous?

BretagneUne Bretagne indépendante aurait un PIB de 115 milliards d'euros  soit un PIB par habitant d'environ 25500 euros (26ème mondial) équivalent à celui de l'Italie (25ème) et supérieure à celui de l'Espagne(28ème) ou du Portugal (35ème). Pour les sceptiques on notera que la France se classe 20ème, mais combien de Bretons en profitent-ils ? La Bretagne avec 4.5 millions d'habitants est plus peuplée que 7 Etats de l'Union Européenne et que des dizaines de pays indépendants dans le monde.

Go to top