Le mot du président

Faire Bretagne

Le combat politique que nous menons est un combat positif, c'est un engagement pour la Bretagne.

C'est un combat multidimensionnel :

C'est un engagement pour la Démocratie, pour que les Bretonnes et les Bretons soient représentés notamment au niveau Européen.

C'est un combat pour la pleine reconnaissance des Droits Universels dus à toute communauté humaine tels que l'intégrité territoriale, la/les langues, la connaissance de son histoire, sa prise en compte en tant que Nation, le droit à un Etat breton.

C'est un engagement pour le progrès et le développement économique, social et écologique.

Ce combat politique, nous le menons avec constance, ambition et engagement.

Nous l'avons vu et nous le savons, rien ne sera redonné à la Bretagne, tout devra être conquis !

Gaël Fleurent

UNE ECOLOGIE DE TERRAIN

Notre devoir est de laisser à nos enfants un environnement sain et des paysages préservés.

La mer est omniprésente en Bretagne. La gestion de cette ressource et sa protection sont donc un enjeu majeur. La gestion de l’eau et les techniques agricoles doivent être améliorées afin de préserver durablement les ressources halieutiques.

La production hydro-électrique du barrage de la Rance est insuffisante et devra être complétée par des parcs éoliens et hydroliens pour répondre aux besoins énergétiques de la Bretagne.

Nous soutenons les circuits courts de production (légumes, fruits, viande, lait…), car ils permettent de mettre directement en relation le producteur et le consommateur. Ils réduisent ainsi les intermédiaires et les transports, et développent une économie de proximité.

La biodiversité est une ressource à préserver car elle est indispensable à la vie humaine. Elle présente en outre un fort potentiel économique pour l’industrie et l’agriculture. Une réglementation stricte permettra d’enrayer l’étalement urbain et de favoriser la polyculture.

Enfin, l’infrastructure ferroviaire sera développée et modernisée. Des solutions type ferroutage seront mises en place pour réduire la pollution, désengorger les autoroutes et exporter nos produits vers le centre de l'Europe.

A vos agendas

-La section du Kreiz Breizh se réunit tous les derniers mardis de chaque mois (sauf en décembre et en juillet) au café Noz vad à Carhaix à 18h. Contact Yves Rémond (coordonnées dans la rubrique « pour contacter les fédérations »).

 

 

Lettre d'information du Parti Breton

s'inscrire
se désinscrire

Retrouver le Parti Breton sur

 

La Boutique du Parti Breton

contact : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Demande de prélèvement

Les institutions régionales en Europe

Le saviez-vous?

BretagneUne Bretagne indépendante aurait un PIB de 115 milliards d'euros  soit un PIB par habitant d'environ 25500 euros (26ème mondial) équivalent à celui de l'Italie (25ème) et supérieure à celui de l'Espagne(28ème) ou du Portugal (35ème). Pour les sceptiques on notera que la France se classe 20ème, mais combien de Bretons en profitent-ils ? La Bretagne avec 4.5 millions d'habitants est plus peuplée que 7 Etats de l'Union Européenne et que des dizaines de pays indépendants dans le monde.

Go to top